ADIE x OM FONDATION

L'ASSOCIATION POUR LE DROIT A L'INITIATIVE ECONOMIQUE

L’Adie défend l’idée que chacun, même sans capital, même sans diplôme, peut devenir entrepreneur s’il a accès au crédit et à un accompagnement professionnel, personnalisé, fondé sur la confiance, la solidarité et la responsabilité.

Des valeurs partagées depuis 2 ans avec OM Fondation pour révéler les talents d’entrepreneurs Marseillais et les soutenir au moment de la création comme dans les premières années d’activité. Elles se sont concrétisées à travers l’accès à des formations sur la communication digitale animées par des collaborateurs du Club, la dotation au fonds de prêt d’honneur Adie, des actions de promotion sur l’entrepreneuriat à l’Orange Vélodrome et le parrainage du 1er Centre d’entraînement et de préparation des micro-entrepreneurs créé par l’Adie à Marseille.

L’année 2020 n’a pas été une année comme les autres pour les entrepreneurs.

Aux côtés des entrepreneurs depuis le début du confinement, l’Adie en Région Sud est allée aux nouvelles des 2000 entrepreneurs qu’elle accompagne pour les aider à traverser la crise et leur permettre de relancer leur activité.

Après une première enquête menée en avril, en plein confinement,  l’Adie a présenté en juillet les résultats d’une nouvelle étude en juillet pour mesurer l’ampleur et l’impact de la crise sur ces entrepreneurs. Ainsi, 69% d’entre eux ont connu un arrêt total et 24% un arrêt partiel de leur activité pendant le confinement, et ils ont enregistré en moyenne une baisse de plus de 60% de leur chiffre d’affaires.

Parmi les soutiens majeurs reconnus par les entrepreneurs : l’aide directe du Fonds de Solidarité (Etat) obtenue pour un peu plus de la moitié des entrepreneurs, qui a permis de sauver une grande partie des activités, et les reports de charges liées au crédit.

Aujourd’hui, la majorité des activités interrompues ou ralenties durant le confinement reprennent progressivement en s’adaptant aux nouvelles contraintes et règles sanitaires. Malgré ce contexte difficile, les entrepreneurs de l’Adie, se montrent combatifs, et globalement confiants dans l’évolution de leur activité à court terme.

Parce que « Le monde d’après » ne peut se faire sans les petits entrepreneurs locaux, nous souhaitons les soutenir afin qu’ils ne soient pas les oubliés du plan de relance.

« Ce sont eux qui, en plus de créer leur propre emploi, dynamisent les tissus économiques locaux, nous rendent service près de chez nous et font vivre nos centres-villes et nos quartiers. »

Frédéric Lavenir, Président de l’Adie

Pour mettre en lumière ces entrepreneurs plein de talent et d’énergie, nous sommes très fiers de partager avec vous 12 portraits d’entrepreneurs marseillais pour qui, entreprendre, c’est non seulement gagner sa vie, mais c’est aussi oser choisir d’être indépendant, travailler selon ses valeurs, démarrer une nouvelle vie ou exprimer sa vraie nature, enfin.

« Les entrepreneurs, et notamment ceux à faibles revenus, peuvent rapidement se retrouver en situation difficile en cas d’arrêt ou de ralentissement d’activité. C’est encore plus vrai lorsqu’ils n’ont pas accès aux dispositifs bancaires ou gouvernementaux. Notre rôle est de les soutenir et il est essentiel d’être à leurs côtés. Si le volet financier est capital pour la relance, nous souhaitons aussi les aider à se relancer en faisant connaître leurs activités et inviter ceux qui vont les découvrir à faire appel à leurs services ! Le rôle de nos partenaires pour relayer ces témoignages est essentiel et la communauté de l’OM une formidable caisse de résonance qui leur est offerte »

Sébastien Chaze

Pour prendre contact avec l’Adie, contactez le 0 969 328 110 ou www.adie.org


Johan CLERGEAU, Pizzeria La Margherita

Johan CLERGEAU, Pizzeria La Margherita

Quel a été le déclic pour monter ta boîte ?

J’ai toujours été passionné par la cuisine, j’ai monté ma boite pour être mon propre patron car je n’avais pas la reconnaissance et l’autonomie que je souhaitais. Aujourd’hui, je ne compte pas mes heures de travail mais je suis libre de développer mes propres idées et de m’organiser comme je l’entends. J’ai lancé la Pâte à Pizza à la Plaine en 2016, que j’ai revendue en 2019 pour lancer la Margherita en 2020 avec un local plus spacieux, Boulevard de la Blancarde.

Quel a été l’apport d’OM Fondation pour toi et ton entreprise ?

J’ai eu la chance de participer à plusieurs journées de formations au Centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus sur la thématique de la communication digitale animées par des salariés du club. Ces journées m’ont permis d’avoir une vision plus stratégique des réseaux sociaux et de ma visibilité web, j’ai pu ainsi améliorer ma communication. Je garde un excellent souvenir de ces journées animées par des personnes très professionnelles et accessibles. J’en ai d’ailleurs croisé certains dans ma pizzeria !

Quel a été l’impact de la crise sanitaire sur ton activité ?

J’ai signé mon bail en janvier, et après 3 mois de travaux, j’avais planifié mon inauguration la semaine où le confinement a été annoncé. La pizzeria a gardé volet clos alors que tout était prêt et mes charges couraient. C’est 15 jours avant la fin du confinement que j’ai décidé d’ouvrir, en respectant l’ensemble des mesures de protection contre le covid-19, et proposer les commandes à emporter ou en livraison, un soulagement.

Quelles sont tes attentes à court terme en terme de reprise d’activité et de soutien ?

Je suis confiant sur notre démarrage, je souhaite développer l’activité et la notoriété de la pizzeria dans la durée. Je ferai tout pour que cela fonctionne !

 

Commandes via : 07 87 45 76 28  (livraisons possibles) / Ubereats Deliveroo / Just eat
124 Boulevard de la Blancarde13004 https://www.facebook.com/pizzerialamargherita/


Emerging Valley 2019 à l’Orange Vélodrome

Emerging Valley 2019 à l’Orange Vélodrome

Le 5 décembre 2019, l’OM et l’Orange Vélodrome ont accueilli «Emerging Valley», un événement où étaient invités plus de 400 start-ups, entrepreneurs et incubateurs venus d’une trentaine de pays du continent africain.

L’Afrique était à l’honneur pour l’édition 2019 d’Emerging Valley organisée à l’Orange Vélodrome, le 5 décembre 2019. Plus de 400 représentants de start-ups, d’entrepreneurs et d’incubateurs étaient conviés dans l’enceinte marseillaise afin de développer les liens entre eux mais également avec leurs homologues de la région marseillaise.
Les participants ont eu un programme chargé avec une visite du stade Orange Vélodrome, des conférences, une présentation du label OM Africa et plusieurs rencontres qui ont permis d’étendre les réseaux de chacun dans un environnement mythique et légendaire.


OM Fondation et l’Adie, unies pour les micro-entrepreneurs

OM Fondation et Adie, unies pour les micro-entrepreneurs


OM Fondation et l’Adie se sont associées pour révéler les talents des jeunes entrepreneurs marseillais avec notamment l’ouverture prochaine de nouveaux locaux dans le centre de Marseille adaptés aux besoins de formation des micro-entrepreneurs.

Le jeudi 11 septembre, l’Orange Vélodrome était le théâtre du lancement du 1er centre de préparation et d’entraînement des micro-entrepreneurs à Marseille. Sébastien Chaze, Directeur de l’Adie Région Sud et Jacques-Henri Eyraud, Président de l’OM, ont présenté cet ambitieux projet.

Plusieurs actions ont été menées depuis un an par l’Adie et OM Fondation pour promouvoir la création d’entreprise auprès des jeunes Marseillais des quartiers prioritaires :
– formations thématiques pour de jeunes entrepreneurs assurées par des collaborateurs du Club
– financement du fonds de prêt d’honneur dédié aux jeunes créateurs marseillais par OM Fondation
– parrainage de Jacques-Henri Eyraud de la 1ère édition de «#Je monte ma boîte à Marseille, moi aussi !» en novembre 2018.

En cette rentrée 2019, motivés par les résultats positifs de cette collaboration, l’Adie et OM Fondation ont franchi un nouveau cap avec le lancement du 1er centre de préparation et d’entraînement des micro-entrepreneurs à Marseille, un espace inspirant et modulable dédié à la formation des créateurs d’entreprise et des entrepreneurs marseillais. Plusieurs ateliers y seront programmés :
– le dispositif «Je deviens entrepreneur» (formation gratuite de 35h dispensée par l’Adie)
– des ateliers thématiques et de sensibilisation
– des rencontres entre entrepreneurs.

L’Adie a décidé de passer à la vitesse supérieure au niveau de ses projets de développement, grâce notamment aux soutiens renouvelés de ses partenaires publics aux premiers rangs desquels la Région Sud et la Métropole Aix-Marseille Provence, et privés. Encouragée par les résultats de ses actions qui confirment le potentiel et l’envie d’entreprendre des Marseillais dans diplôme, ni capital, l’Adie souhaite se développer rapidement partout dans la Région Sud, et notamment à Marseille.
Dès le mois d’octobre, l’Adie ouvre de nouveaux locaux en centre-ville (42, rue de l’Evêché) adaptés aux besoins de formation des micro-entrepreneurs et renforce ses moyens humains à Marseille dans le cadre d’un programme national de recrutement lancé par l’association pour accroître son impact.


OM Fondation soutient l’Ecole de la 2e Chance de Marseille

OM Fondation soutient l’Ecole de la 2e Chance de Marseille

OM Fondation soutient l’Ecole de la 2e Chance de Marseille dont l’objectif est d’offrir un nouveau départ à de nombreux jeunes sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification et sans emploi.

Ce partenariat comprend plusieurs volets :

  • Financement des nouveaux équipements de leur salle de remise en forme utilisée par l’ensemble des stagiaires
  • Interventions régulières de collaborateurs du club auprès des jeunes
  • Collaboration dans le cadre du Dîner de Gala OM Fondation
  • Visites du stade
  • Invitations pour des entraînements et des matchs à domicile

Ces jeunes ont ainsi l’opportunité de découvrir différents métiers et de bénéficier de conseils sur des thématiques variées.


#OMInnovationCup - Challenge Startups

#OMInnovationCup - Challenge Startups

En 2017, OM Fondation a lancé la première édition de son challenge de startups : l’#OMInnovationCup.

Objectif : détecter et récompenser les meilleurs talents dans les catégories entertainment-sport, digital-data, santé-nutrition-bien-être et marketing.

En savoir plus